Quel est l'impact des ouragans sur les spots de plongée ?

 

Cette année, le mois de septembre restera dans la tête de tous, comme hors-norme en terme d'activité cyclonique dans les Caraïbes. En effet, Irma, José puis Maria, des ouragans surpuissants se sont succédés dans la partie Nord de l'arc antillais, poursuivant leur chemin jusque sur la côte Est des Etats-Unis. Le monde entier restait figé durant de longues heures, alors que des vents dépassant les 300 km/h balayaient les côtes de certaines îles comme St-Martin ou St-Barthélémy.



Les dégâts sont colossaux, et l'on se rend compte que parfois la Nature détruit la Nature. Les milieux terrestres sont ceux qui souffrent le plus lors de ces évènements d'une extrême intensité. Les arbres ne résistent pas à de tels vents. Et une partie de la faune ne survit pas. Sous la surface, les choses sont un peu différentes. Les animaux, qui ont pour beaucoup ressenti le danger arriver, peuvent trouver une échappatoire avec la profondeur. Quand d'autres se réfugient dans les abris rocheux ou les récifs. Mais les vagues gigantesques sont fatales pour les espèces qui ne peuvent fuir. Une partie des coraux est alors détruite, spécialement les coraux branchus. Les autres seront plus facilement épargnés. Mais la Nature reprend toujours ses droits et y trouve même du bon. Car les cyclones, ouragans ou typhons (selon la région du monde) sont aussi un des moteurs de la sélection naturelle, et du brassage des populations chez de nombreuses espèces.



Je tenais à vous donner des nouvelles rassurantes de vos experts locaux Adékua de la zone Caraïbes. Aucun problème à signaler du côté des Bahamas (Pauline) et au Mexique (Stephan), quant à La Dominique, Pierre nous informe que les centres de plongée rouvriront bientôt malgré les dégâts terrestres que l'île a subi. The show must go on ! Ils n'attendent plus que vous pour reprendre une vie normale, alors n'hésitez pas à les questionner pour l'organisation de vos futurs voyages de rêve ! Faire bosser les locaux, c'est toujours la meilleure façon de les aider à se reconstruire après de tels événements.

Anthony Leydet, biologiste marin, Top Expert Dive Trip Adékua


Séjours plongée aux Bahamas

Inscrivez-vous et recevez en 1er mon blog